Musique urbaine

Un chef d’orchestre classique découvre le rythme de chaque endroit

Kazushi Ono

Directeur musical de l’Orchestre symphonique de Barcelone

Kazushi Ono a dirigé des orchestres, de Tokyo jusqu’à Londres, et est donc monté sur la scène de quelques-unes des salles de concert les plus appréciées au monde. Mais ses débuts comme chef de l’Orchestre symphonique de Barcelone en 2015 ont été pour lui une expérience tout à fait unique.

Son premier concert à la tête du symphonique de Barcelone a eu lieu à l’intérieur du monument le plus célèbre de la ville, la Sagrada Familia, et c’était la première fois qu’un orchestre au complet se produisait dans la cathédrale inachevée d’Antoni Gaudí. Le maestro savait qu’il fallait choisir un programme musical qui corresponde à l’intensité de ce fameux joyau d’architecture.

Kazushi Ono est devenu directeur musical de l’Orchestre symphonique de Barcelone en 2015. Crédit photo : avec l’aimable autorisation d’Eiuske Miyoshi.

Recommendations locales

Partez à la découverte de Barcelone avec le chef d’orchestre Kazushi Ono

Le voyageur planétaire Kazushi Ono dirige des orchestres dans le monde entier. Maintenant qu’il passe de plus en plus de temps dans la capitale catalane en tant que directeur musical de l’Orchestre symphonique de Barcelone, Ono est tombé amoureux du rythme de la ville, une métropole prospère traversée par des tempos différents, où chaque quartier joue sa propre symphonie.

Des marchés

Aussi intéressants à l’extérieur qu’à l’intérieur

Barcelone est une ville de marchés, chacun ayant sa personnalité. Le Mercat de la Boqueria (91 La Rambla ; +(34) 933 182 584) est reconnu comme l’un des meilleurs marchés au monde, et le plus ancien de la ville puisqu’il date de 1217. En plus de tout proposer, des étals de fruits aux poissons frais, ce marché abrite aussi l’école de cuisine de la Boqueria, qui dispense des formations culinaires pour tous. Les chefs amateurs peuvent y apprendre les secrets de la cuisine catalane. Le fraîchement rénové Mercat Santa Caterina (16 Av. de Francesc Cambó ; +(34) 933 195 740) attire l’attention autant pour sa toiture ondulante et colorée qui ressemble à un tapis volant, que pour ses plus de 100 étals de poissons, de fruits de mer, de volailles et de produits alimentaires rangés sur trois niveaux. Le Mercat de Sants (6 Carrer de Sant Jordi ; +(34) 933 15 83 59) est le marché où les gens du coin viennent faire leurs courses alimentaires. Construit dans le style moderniste, le marché du quartier de Sants est classé monument historique, mais conserve tout de même une ambiance conviviale de lieu de rassemblement pour la communauté.

Soleils maison

Picasso et Miró aux murs

Au Museu Picasso (15-23Carrer Montcada ; +(34) 932 563 000), la production généreuse de l’artiste permet d’exposer plus de 4 000 œuvres, allant des griffonnages d’une imagination naissante aux célèbres travaux cubistes qui ont fait la renommée internationale de Pablo Picasso. Il en va de même pour la collection de la Fondation Joan Miró (Parc de Montjuïc, +(34) 934 439 470), la fondation de l’artiste surréaliste du XXe siècle a été créée pour exposer son propre art. Le bâtiment immaculé se trouve sur la pittoresque colline Montjuïc, dominant toute la ville. Des œuvres d’autres artistes sont également exposées, en dehors de celle de Miró. Ne manquez pas la « Fontaine de mercure », d’Alexander Calder, dans laquelle du mercure liquide tombe en cascades, plutôt que de l’eau. Créée en 1937, elle est connue pour être la plus mortelle des œuvres d’art jamais conçues, en raison du métal toxique qu’elle contient. Mais pas d’inquiétude, aujourd’hui la « Fontaine de mercure » est abritée derrière des vitrages pour protéger les visiteurs.

Entendre, c’est croire

Des salles de concerts classiques vénérées à juste titre

L’un des plus grands attraits de la musique classique réside dans les lieux où elle est produite, et L’Auditori (150 Carrer de Lepant ; +(34) 932 479 300), qui abrite l’Orchestre symphonique de Barcelone, en est la parfaite illustration. Conçue par l’architecte Rafael Moneo, la salle, lors de sa création en 1999, a fait l’objet d’une attention toute particulière sur le plan de l’acoustique qui devait être parfaite pour le symphonique. Le contraste est frappant avec le Palau de la Música et ses 2 000 places (4-6 Palau de la Música, +(34) 932 957 200), qui date de 1908 et est un bijou architectural. Ce chef-d’œuvre est réputé pour rassembler tous les arts décoratifs en un seul et même endroit : sculpture, mosaïque, vitraux et ferronnerie. À l’intérieur, la salle de concert regorge de décorations tandis qu’un puits de lumière central diffuse dans l’auditorium un éclairage naturel.

Sur la piste des tapas

En quête de délicieux petits plats

Lorsqu’il revient de voyage ou d’un séjour hors de Barcelone, Ono adore se faire un petit plaisir avec ses tapas favoris de fruits de mer, arrosés de sangria. Pour d’authentiques saveurs locales hors des circuits touristiques, essayez La Esquinica (296 Passeig de Fabra i Puig ; +(34) 933 582 519) qui s’est autoproclamée « la Mecque des Tapas ». Essayez les moules farcies, ou tigres : les moules finement hachées sont mélangées avec des oignons, des poivrons et de la sauce tomate, elles sont panées et légèrement frites, puis dressées dans leurs coquilles. O’Retorno (168 Carrer del Comte d’Urgell ; +(34) 934 531 104) est le lieu parfait pour essayer le pulpo con cachelos de Galice, l’un des tapas espagnol les plus célèbres : le poulpe grillé est arrosé d’un filet d’huile d’olive, légèrement épicé de paprika et assaisonné au gros sel avant d’être placé sur un lit de pomme de terre. La sangria la plus savoureuse de la ville est servie au restaurant Los Caracoles (14 Carrer dels Escudellers ; +(34) 933 012 041) qui s’est bâti une solide réputation depuis son ouverture en 1835, grâce à ses délicieux cocktails au vin infusé de fruits.

Prendre de l’altitude

Un refuge en montagne paradisiaque

Montserrat, qui signifie montagne en dents de scie en catalan, vaut la peine d’y consacrer une journée d’excursion : s’y rendre procure déjà la moitié du plaisir. Ce spectaculaire refuge de montagne des moines bénédictins ne se trouve qu’à une heure de la ville, en direction du nord. L’un des meilleurs moyens pour rejoindre Montserrat depuis Barcelone est le train. Prévoyez de prendre un billet qui comprend votre acheminement jusqu’au sommet de la montagne dès votre arrivée par le funiculaire à crémaillère.

Le chemin ferré est le moyen le plus fiable et le plus confortable pour y accéder. Après un voyage de 15 minutes dans une voiture climatisée aux larges fenêtres, qui offrent l’attraction supplémentaire d’un panorama spectaculaire, les visiteurs descendent à la gare située au milieu du monastère Basilica of Santa Maria de Montserrat (Muntanya de Montserrat ; +(34) 938 777 777). Sur place, ne manquez pas la représentation du chœur de petits chanteurs Escalonia de Montserrat, composé de 50 chanteurs, qui donnent deux spectacles par jour de chants grégoriens et autres musiques religieuses.

En savoir plus
close
Quelle est votre prochaine destination?

Sélectionner votre date d'arrivée

Sélectionner votre date de départ

Rechercher
  • Chambre:

Fermer