Distillerie de whisky

Deux frères insufflent une nouvelle vie à une entreprise familiale centenaire

Jack et Stephen Teeling

Propriétaires et co-fondateurs, Teeling Whiskey Company

Il est correct de dire que les frères Jack et Stephen Teeling ont le whisky dans le sang. La passion des distilleries de leur famille remonte aux générations de 1782, lorsque l’un de leurs ancêtres, Walter Teeling, a inauguré la première distillerie de la famille dans le quartier des Liberties. Après être parvenus à établir une entreprise prospère pendant près de deux siècles, la société a été finalement vendue à la famille Jameson, qui s’était alors accaparée le marché du whisky irlandais, avant de faire faillite en raison de la chute mondiale des ventes de l’alcool irlandais national.

Plus de 230 années après, les Teeling font leur retour, en perpétuant l’héritage familial de la distillation artisanale avec le lancement de la Teeling Whiskey Company. Ils comptent parmi leur clients les meilleurs mixologues du monde et leur proposent du whisky irlandais en petites doses, provenant de la première distillerie établie à Dublin depuis 125 ans.

Jack et Stephen Teeling testent certains des derniers produits de la distillerie au Teeling Whiskey Distillery Café.

Recommendations locales

Découvrez Dublin en compagnie de Jack et Stephen Teeling

Poursuivez la lecture du guide d’initié de Dublin de Jack et Stephen Teeling, afin de découvrir l’héritage des pubs littéraires de la ville, le musée folklorique local, les restaurants irlandais traditionnels et les activités sportives gaéliques.

Pubs littéraires historiques de Dublin

Un bar suit les pas des auteurs réputés d’Irlande

Le Kehoe’s (9 S. Anne St. ; +(353) 1 677 8312), situé à proximité de Grafton Street, est un pub irlandais authentique datant de 1803. Peu de choses ont changé depuis cette époque : la décoration intérieure d’inspiration victorienne, réalisée à la fin du XIXe siècle présente des portes ornées de vitraux, des rideaux décorés et un bar sombre en acajou qui évoque le temps où les écrivains, les poètes et les dramaturges locaux tels que Patrick Kavanagh, Brendan Behan et Flann O’Brien se réunissaient dans le bar pour travailler et se soutenir mutuellement autour d’un verre de whisky... ou plusieurs.

Dublin possède une longue histoire de pubs littéraires et, à l’image du Kehoe’s, les auteurs irlandais ont pris l’habitude de se réunir autour d’une pinte dans l’établissement The Palace Bar (21 Fleet St. ; +(353) 1 671 7388) depuis 1823. Au cours des années 1940 et 1950, The Palace Bar est devenu le lieu de prédilection du quatrième pouvoir, grâce à l’appui de R. M. « Bertie » Smyllie, à l’époque le rédacteur en chef de l’Irish Times, et de nombreux autres rédacteurs en chef, correspondants et journalistes.

Aujourd’hui, les amateurs de whisky se retrouvent au bar à l’ambiance tamisée de l’étage du dessus, dont les murs sont ornés de caisses de bouteilles 100 % irlandaises. Ne manquez pas de goûter le single malt de l’établissement.

Whisky et cigares

Découvrez un accord parfait

Depuis 135 ans, James Fox Cigar & Whiskey Store (119 Grafton St. ; +(353) 1 677 0533), la plus ancienne boutique de cigares familiale au monde, a vu se succéder quatre générations, des guerres mondiales et des crises économiques et est encore aujourd’hui le lieu de prédilection des Dublinois, qui peuvent y trouver des pipes de premier choix fabriquées à la main, du tabac ainsi que du whiskey. Parmi les trésors de la maison, on trouve les cigares cubains Partagas Lusitania du millésime 1984 et Romeo y Julieta Prince of Wales, qui s’accorderont parfaitement au Teeling Platinum Reserve Single Malt de 30 ans d’âge, si vous avez la chance d’y goûter. Chez Fox, tous les cigares sont impeccablement conservés dans des humidors (ou caves à cigare) fabriqués à Cuba par Ernesto Aguilera. En outre, si vous souhaitez rapporter un souvenir d’Irlande avec vous, allez faire un tour au Celtic Whiskey Shop (27-28 Dawson St. ; +(353) 1 675 9744) situé à deux pas de St. Stephen’s Green où l’on peut trouver et acheter absolument tous les whiskys irlandais qui existent au monde (et plus encore). Le choix exceptionnel de la boutique fera le bonheur des collectionneurs les plus chevronnés.

Trésors locaux

Un musée d’histoire doté d’un point de vue unique sur Dublin

Situé juste en face du Celtic Whiskey Shop, le Little Museum of Dublin (15 St Stephen’s Green ; +(353) 1 661 1000) est l’un des sites touristiques les plus appréciés de la ville. Le directeur Trevor White et le conservateur Simon O’Connor ont rempli l’espace d’exposition avec des souvenirs, des histoires et des objets fantaisistes représentant la ville de Dublin et les personnalités qui y ont résidé de 1900 jusqu’au début du XXIe siècle.

Les quelques 5 000 objets anciens constituant la collection du musée, parmi lesquels les photographies de la visite de la reine Victoria à Dublin en 1900, la première édition d’Ulysses de James Joyce et une salle entièrement dédiée au groupe U2, ont tous été donnés ou prêtés directement par des résidents de Dublin. Tous ces objets retracent l’histoire de la capitale irlandaise à travers le témoignage de ses résidents. Étant donné que l’histoire et les relations locales sont la principale attention du musée, les visites assistées par la technologie ont été délaissées en faveur de guides expérimentés locaux, lesquels font découvrir aux clients les merveilles du musée. Après la fin de la visite, les guides invitent les clients à savourer une tasse de thé offerte ou une pinte, afin de partager les histoires et les recommandations locales, dans le cadre de l’initiative « Ville des mille bienvenus ».

Que la partie commence !

Une journée active à pratiquer un ancien jeu irlandais

Les personnes les plus athlétiques, en quête d’activités de plein air insolites, adoreront passer leur journée à apprendre et à jouer à des sports irlandais indigènes au Experience Gaelic Games (Na Fianna GAA Club, Glasnevin ; +(353) 1 254 4292) à la périphérie de la ville. Vous participerez à deux activités irlandaises vieilles de 3 000 ans, le football gaélique, qui est un sport de contact introduisant des éléments du football et du basketball, et le hurling, qui peut être assimilé à un mélange de crosse et de baseball, à un niveau beaucoup plus brutal.

Des entraîneurs qualifiés et sympathiques vous apprendront les rudiments de chaque jeu, tout en vous enseignant l’importance historique de chaque sport avant de vous lâcher sur le terrain. C’est là que les choses sérieuses commencent.

Delahunt sur Camden Street

Restaurant haut de gamme doté de racines historiques

Il est probable que vous ayez une petite faim après une longue journée passée à explorer la ville et ses principaux sites touristiques. Rendez-vous au Delahunt (39 Camden St. Lower. ; +(353) 1 598 4880), à proximité de St. Stephen’s Green, afin d’y savourer des mets irlandais délicieux et modernes. Lieu de prédilection parmi les restaurants de Dublin, l’établissement est installé dans un bâtiment victorien historique qui était autrefois une épicerie haut de gamme. Le « Delahunt sur Camden Street » est réputé pour son « vin de Porto, son sherry et son curaçao », ainsi que ses « cold joints galore et ses tartelettes aux fruits secs », lesquels sont mentionnés dans le livre Ulysses de James Joyce.
Préparez vos papilles à recevoir des mets délicieux, tels que le trio de cerf Sika : tartare, langue et moelle osseuse, accompagnés de cresson, de navets marinés et de tartines, ou encore le colin rôti, servi avec des moules, du céleri, des épinards et une pomme enveloppée d’une sauce crémeuse au babeurre. Les desserts du restaurant sont tout aussi appétissants, comme la bagatelle à la rhubarbe, accompagnée d’un biscuit humide aux pistaches et d’une crème anglaise à la cardamone, ou le pudding au chocolat chaud agrémenté d’une glace au caramel salé.

En savoir plus
close
Quelle est votre prochaine destination?

Sélectionner votre date d'arrivée

Sélectionner votre date de départ

Rechercher
  • Chambre:

Fermer