Où l’originalité et les beaux-arts ne font qu’un

À l’Acqualina Resort & Spa on the Beach, le classique et le contemporain se complètent
Leçons de contraste

L’art et l’architecture se côtoient à l’Acqualina Resort & Spa on the Beach, où les clients entrent dans un monde où les beaux-arts sont rois. À l’intérieur de l’hôtel, les fontaines de style baroque classique et le stuc vénitien côtoient des œuvres d’art contemporaines de grande envergure situées dans les résidences avoisinantes, Mansions at Acqualina et Estates at Acqualina.

Les clients du resort sont invités à visiter les lieux pour admirer ces œuvres originales. La résidence Mansions at Acqualina accueille des sculptures minimalistes de Nathan Mabry, des pièces faites de différents matériaux de Nancy Lorenz, des hyperphotos uniques de Jean-Francois Rauzier, des œuvres métalliques abstraites de Roger Phillips et d’imposants bronzes de Guy Dill. Toutes ces pièces ont été choisies pour les résidences dans le but de créer un contraste avec les grands halls et les salons d’inspiration classique de l’hôtel.

Toutes les œuvres d’art ont été faites sur mesure ou spécifiquement acquises pour l’enseigne Acqualina.
Measuring a Calder Against a Raven par le sculpteur Alexander Calder.
À l’intérieur du Grand salon de Mansions at Acqualina, deux pièces maîtresses créées par Nancy Lorenz, faites de perles et de feuilles d’or, ornent les ailes est et ouest.
L’artiste Nancy Lorenz s’est inspirée de la mer, la terre et la lumière de l’Acqualina Resort and Spa on the Beach.
Œuvres inspirées

À l’intérieur du Grand salon de Mansions at Acqualina, deux pièces maîtresses créées par Nancy Lorenz ornent les ailes est et ouest. Il lui a fallu presque quatre mois pour créer ces œuvres faites de perles et de feuilles d’or commandées spécialement par l’hôtel. Dans le Grand salon, se trouvent également deux sculptures en bronze de plus de trois mètres signées Guy Dill et intitulées Loma et Venice Angel (l’Ange de Venise). Elles pèsent chacune 450 kilogrammes et si vous les regardez de près, vous apercevrez des éléments figuratifs subtilement dissimulés dans les lignes et les courbes sculptées par Dill.

La visite continue en passant par la piscine d’eau salée à débordement de The Mansions, où trônent les Disques et cercles ouverts de Roger Phillips faits en acier inoxydable et en aluminium peint avec des couleurs vives.

« C’est la première sculpture que j’ai faite avec un trou en son centre, déclare Phillips qui explique que, peu importe la position dans laquelle vous vous trouvez ou l’angle depuis lequel vous observez l’œuvre, vous apercevrez toujours l’océan ».

La visite se poursuit ensuite dans la cave à vin où les clients découvriront une œuvre d’art spectaculaire de Jean-Francois Rauzier. Le photographe parisien a développé un concept appelé « hyperphoto » en 2002, une technique numérique qui consiste à « assembler des centaines d’images dans une même photo ».

Miami est devenu un centre artistique mondial lorsque Miami Beach a été choisie comme lieu d’exposition américain par la Foire Suisse en 2001. Acqualina rend hommage à Bâle à la fin de la visite, dans le centre de vente d’Acqualina de la résidence Estates, en y affichant l’hommage et les commentaires comiques de Nathan Mabry sur le sculpteur Alexander Calder. Measuring a Calder Against a Raven a été acquis lors de la foire Art Basel en 2015. Pour en savoir plus sur l’Acqualina Resort & Spa on the Beach, ou pour organiser une visite artistique de la propriété, veuillez contacter la conciergerie lors de votre réservation.

close
Quelle est votre prochaine destination?

Sélectionner votre date d'arrivée

Sélectionner votre date de départ

Rechercher
  • Chambre:

Fermer