L’œuvre de l’architecte Wright

Portons un toast à une époque révolue à l’Old Imperial Bar
L’original

Il n’y a qu’un seul bar à Tokyo où l’on peut déguster le cocktail Mont Fuji. Entrez dans l’Imperial Hotel, Tokyo et rendez-vous à l’Old Imperial Bar pour savourer la boisson exclusive de l’hôtel, telle qu’elle fut servie lors de sa création en 1924. Initialement inventé dans le cadre d’une réception de bienvenue à l’hôtel pour les passagers d’une croisière autour du monde en paquebot, ce cocktail se compose de gin sec mélangé à du jus d’ananas et de citron, puis des blancs d’œufs mousseux et de la crème fraîche sont disposés sur le dessus pour représenter les sommets enneigés emblématiques du mont Fuji. La recette est décorée avec une cerise au marasquin qui symbolise le soleil levant.

Le mont Fuji, que l’hôtel présente comme son premier cocktail original, est également un hommage à l’architecte et visionnaire américain Frank Lloyd Wright, qui a réalisé la deuxième rénovation de l’Imperial Hotel, Tokyo en 1923.

Les reliques de l’édifice d’origine conçu par Frank Lloyd Wright attirent encore les foules à l’Old Imperial Bar.
La façade de l’entrée et le hall de l’hôtel conçus par Wright en 1923 ont été conservés au musée Meiji-mura après que le bâtiment ait été rasé en 1967.
Le cocktail Mont Fuji, préparé à base de gin sec, d’ananas et de jus de citron, a été servi pour la première fois à l’hôtel en 1924.
Les lampadaires Art déco originaux du bar créent une ambiance tamisée qui rappelle l’époque d’antan.
Voyage dans le passé

La conception de Wright a remplacé la précédente structure en bois de l’hôtel qui datait de 1890. Sa fascination pour le Japon a eu une forte influence sur son esthétique architecturale. Un exemple ? Le toit en pente d’origine, qui a la forme d’un plateau au sommet pour imiter l’aspect de la plus haute montagne du pays.

Bien que cette restructuration magistrale ait été rasée en 1967 pour être remplacée par un bâtiment plus moderne, certains détails esthétiques subsistent à l’intérieur de l’Old Imperial Bar, qui a ouvert en 1970, où les reliques de la vision de l’architecte sont exposées. Les motifs géométriques en terre cuite et en pierre ignée d’Oya faite de lave et de cendres, s’assemblent en une fresque sur le mur du fond tandis que les lampadaires Art déco du bar créent une ambiance tamisée qui rappelle l’époque d’antan.

Un séjour à l’Imperial Hotel, Tokyo dans ce cadre architectural sacré, vous donnera l’opportunité de partir une journée en excursion à bord d’une limousine de l’hôtel pour un trajet de quatre heures et demie jusqu’au musée Meiji-mura, près de Nagoya, où les clients pourront littéralement se promener dans le passé de l’hôtel. Vous trouverez dans ce musée en plein air des éléments du travail de Wright sur l’Imperial qui ont été préservés : la grande entrée et le hall, ainsi que le miroir d’eau, ont été conservés et reconstruits, et permettent à présent de comprendre pourquoi l’Hôtel Imperial fut considéré comme le « Joyau de l’Orient ».

Pour en savoir plus sur l’Imperial Hotel, Tokyo, l’Old Imperial Bar, ou pour réserver une excursion au musée Meiji-mura, veuillez contacter la conciergerie lors de votre réservation.

close
Quelle est votre prochaine destination?

Sélectionner votre date d'arrivée

Sélectionner votre date de départ

Rechercher
  • Chambre:

Fermer