Au cœur du labyrinthe de la Sérénissime

La responsable de l’accueil du Palazzo Venart dévoile les trésors cachés de sa ville d’adoption

Alice Dionisio

Responsable de l’accueil, Palazzo Venart Luxury Hotel

« Il faut absolument se perdre à Venise. Cela fait partie de sa beauté », explique Alice Dionisio, qui a quitté Milan pour rejoindre l’équipe d’ouverture du Palazzo Venart, situé au sein de la ville que l’on surnomme la Sérénissime. « Je ne suis pas de Venise, j’ai donc pu m’en rendre compte par moi-même. C’est ainsi que l’on découvre les petites allées et les zones moins fréquentées. C’est une réelle aventure. » Depuis son emménagement, Alice prend plaisir à découvrir les trésors cachés de la ville et à faire part de ses découvertes aux clients de l’hôtel.

En tant que responsable de l’accueil, elle fait partie des premières personnes que vous verrez après avoir traversé le paisible jardin du Palazzo Venart et franchi les portes du magnifique hall, qui est orné de fresques restaurées et de chandeliers. Elle ne vit qu’à un arrêt de l’établissement en vaporetto, mais elle préfère généralement faire le trajet de quinze minutes à pied, entre son domicile, dans le quartier de Cannaregio, et l’hôtel ; c’est pour elle l’occasion d’emprunter le Ponte degli Scalzi, l’un des quatre ponts qui traversent le Grand Canal. Depuis le jardin de l’hôtel, elle peut voir son quartier d’adoption où foisonnent bâtiments anciens, restaurants et boutiques.

Alice Dionisio, responsable de l’accueil au Palazzo Venart Luxury Hotel.

Recommendations locales

Explorez Venise la Sérénissime avec la responsable de l’accueil du Palazzo Venart, Alice Dionisio

Lorsqu’elle n’est pas en train de veiller au bon déroulement des opérations aux côtés du directeur général Angelo Rizzi, du concierge et de l’équipe d'entretien, Alice emprunte les rues et canaux de Venise, et en profite pour visiter des musées et des lieux historiques. Au sein du labyrinthe d’allées étroites et de canaux de Venise, le promeneur a toutes les chances de tomber sur des bâtiments de style Renaissance, une alléchante glace italienne ou des ateliers dans lesquels les artisans soufflent du verre ou fabriquent d’autres objets artisanaux. La chaleureuse responsable d’accueil de l’hôtel dévoile ses lieux préférés au sein de sa ville d’adoption.

Happy Hour

Savourez les cicchetti de Venise, accompagnés d’un spritz

L’Aperol Spritz, réputé dans le monde entier, puise ses origines à Padoue, juste à l’ouest de Venise. Il n’est donc pas surprenant qu’il s’agisse du cocktail de prédilection pour l’aperitivo dans toute la région de la Vénétie. Faites comme les Italiens et accompagnez le vôtre d’un assortiment de bouchées, pouvant notamment comprendre du fromage, du jambon cru, des crostini et autres en-cas. Les Vénitiens donnent à ces petites bouchées le nom de cicchetti. Vous en trouverez dans les bars et osteria de la ville. Dans le quartier de Cannaregio, la Fondamenteria della Misericordia abrite plusieurs établissements exceptionnels, comme Al Timon (2754 Fondamenta degli Ormesini ; +(39) 041 524 6066), où vous pourrez siroter un Spritz et grignoter des cicchetti sur un bateau amarré aux rives du canal. Sur le Campo Santa Margherita, une place animée du quartier de Dorsoduro, l’Osteria alla Bifora (2930 Campo Santa Margherita ; +(39) 041 523 6119) est également un excellent choix. Ce restaurant pittoresque dégage un charme vénitien traditionnel, avec ses tables en bois sombre, son bar en marbre et ses chandeliers en verre de Murano. Alice vous recommande les rillettes de morue, ou baccalà mantecato, et les sarde in saor (sardines dans une sauce aigre-douce à base d’oignons et de raisins), deux des cicchetti les plus authentiques que vous pourrez goûter à Venise.

Dégustation de cicchetti au bord de l’eau à Venise. Crédit photo : avec l’aimable autorisation de Michela Simonici.

La belle vie

Comme une envie de crème glacée

La meilleure glace de Venise ? Impossible de choisir un seul endroit, mais heureusement, l’hôtel est entouré de trois excellents glaciers, idéalement situés pour aller y savourer une petite douceur après un dîner romantique au Ristorante GLAM de l’hôtel, chapeauté par le chef renommé Enrico Bartolini. Réputé pour son restaurant de Milan étoilé au guide Michelin, Bartolini a adopté la cuisine vénitienne. Il achète ses légumes sur l’île de la Giudecca, se procure du poisson au marché du Rialto et fait pousser ses propres herbes dans un coin du jardin de l’hôtel.

À quelques rues de là, Fontego delle Dolcezze (1910 Santa Croce ; +39-041-721424) propose une glace gelato artisanale aux saveurs originales, telles que ricotta et poire. Le ravissant Gelato di Natura (4455 Strada Nova ; +(39) 340 286 7178) sert des délices ultra-crémeux, fabriqués avec des ingrédients de la meilleure qualité, notamment des fruits frais et des pistaches siciliennes. Majer (1630 Santa Croce ; +(39) 041 721 1415), qui fait partie d’une chaîne de pâtisseries, cafés, bars et glaciers, est le plus commercial des trois. Vous verrez le nom de cette enseigne de qualité partout à Venise.

Une sélection de parfums artisanaux de Gelato di Natura. Crédit photo : avec l’aimable autorisation de Gelato di Natura.

Joyau caché

Montez au sommet d’un chef-d’œuvre de l’architecture pour admirer une vue spectaculaire sur la ville

Entre la place Saint-Marc et le pont du Rialto, un chef-d’œuvre peu connu de l’architecture de la Renaissance mérite le détour. Commandée à la fin du XIVe siècle par le doge Andrea Contarini, la Scala Contarini del Bovolo (4303 San Marco ; +(39) 041 309 6605) est un magnifique escalier en colimaçon. La construction, qui associe des éléments de styles renaissance, gothique et byzantin, a donné naissance à un édifice qui a été comparé à la tour de Pise. Une loggia au deuxième étage mène à la Sala del Tintoretto, une galerie de peintures des XVIe et XVIIe siècles signées Jacopo Tintoretto, Nicolò Bambini et Sebastiano Ricci. Après avoir admiré ces chefs-d’œuvre, poursuivez votre ascension jusqu’au sommet, où vous serez récompensé par une vue panoramique sur les toits rouges de Venise, les canaux étroits, les cathédrales à dôme et le clocher de la basilique Saint-Marc.

La vue depuis la Scala Contarini del Bovolo. Crédit photo : avec l’aimable autorisation de la Fondazione Venezia – Servizi Culturali.

Fatto a mano

Observez les souffleurs de verre sur l’île de Murano et les fabricants de dentelle à Burano

Les traditions artistiques et artisanales de Venise sont bien vivantes sur les îles de Murano et Burano. Alice et l’équipe du Palazzo Venart seront ravis d’organiser une visite d’une demi-journée sur les deux îles. Un bateau-taxi privé viendra vous chercher dans la matinée afin de vous amener à un atelier de soufflage de verre nommé Linea Arte Murano (1 Fondamenta Manin ; +(39) 041 736845). Après la démonstration, vous pourrez acheter des vases originaux, des chandeliers, des gobelets ainsi que d’autres objets de décoration.

Profitez-en pour explorer les environs et savourer un déjeuner sur place ou rendez-vous directement à Burano. Avec ses maisons aux couleurs vives, cette petite île est idéale pour les férus de photographie. Vous pourrez y visiter Dalla Lidia (215 Via Galuppi ; +(39) 041 730052), un musée et atelier où les artisans brodent toujours à la main des vêtements et des tissus en dentelle raffinée, depuis plusieurs siècles.

Sur les rives colorées de Burano. Crédit photo : avec l’aimable autorisation de Peter Visser.

La vie sportive

Sur une île, les sports aquatiques sont légion

Les canaux de Venise ne sont pas réservés uniquement aux gondoles et aux bateaux-taxis : si vous prenez le temps de vous promener, vous verrez aussi des personnes faire du kayak et de l’aviron. La voga alla veneta est un style d’aviron qui remonte au VIe siècle et qui est toujours pratiqué sur la lagune. Au lieu d’être en position assise comme dans un canoë ou un kayak, la voga alla veneta demande au rameur de se tenir debout dans un bateau en bois peu profond, qui ressemble à une gondole. Les rameurs passionnés participent à des courses, telles que la Regatta Storica qui a lieu le premier dimanche de septembre.

Essayez-vous à cette discipline avec Row Venice (468/B Santa Croce ; +(39) 347 7250 0637), une organisation à but non lucratif dédiée à la préservation de la culture aquatique de la Sérénissime. Optez pour un cours standard de 90 minutes ou pour une séance de 2 heures et demie, en s’arrêtant de temps à autre pour déguster des cicchetti. Vous pouvez également participer à une visite guidée de la lagune en kayak avec Venice Kayak (1858 Castello ; +(39) 346 477 1327).

Découvrez l’art ancestral de la voga alla veneta au cours de votre prochain séjour dans la Sérénissime. Crédit photo : avec l’aimable autorisation de Row Venice.
En savoir plus
close
Quelle est votre prochaine destination?

Sélectionner votre date d'arrivée

Sélectionner votre date de départ

Rechercher
  • Chambre:

Fermer