Le meilleur de Dubrovnik

Une habitante dévoile les plus beaux endroits à visiter à Dubrovnik

Iva Bijelić

Responsable Réception, Sun Gardens Dubrovnik

Habitant à Dubrovnik depuis 15 ans, Iva a emménagé dans cette ville pour terminer ses études en gestion du tourisme en 2002, et n’a plus voulu en partir. Elle est tombée sous le charme de l’ancien port croate.

Originaire de Široki Brijeg en Bosnie-Herzégovine, Iva vit aujourd’hui à Trsteno, située à proximité, avec son mari et sa fille. C’est également l’une des premières employées du Sun Gardens Dubrovnik : elle travaillait à l’origine à l’accueil en 2009, et a gravi les échelons jusqu’à devenir responsable de l’accueil. Elle supervise aujourd’hui une équipe de 40 personnes, tout en veillant au bon déroulement des opérations quotidiennes du service, et en aidant les visiteurs à profiter au mieux de leur séjour à l’hôtel. « Qu’il s’agisse de réservations spéciales, de petites courses en ville ou de recommandations sur les choses à faire à Dubrovnik, nous sommes ravis d’aider les clients, quels que soient leurs besoins au cours de leur séjour chez nous. »

Iva Bijelić, responsable Réception au Sun Gardens Dubrovnik.

Recommendations locales

Explorez Dubrovnik avec Iva Bijelić

Laissez vous charmer par Dubrovnik au cours de votre prochain voyage. Découvrez les sites les plus passionnants de la « Perle de l’Adriatique », notamment l’architecture classée au patrimoine de l’UNESCO du centre historique, les meilleurs endroits pour goûter aux mets locaux les plus frais et le jardin botanique vieux de 500 ans.

Vin et huîtres

Découvrez la péninsule croate de Pelješac

La péninsule croate de Pelješac est connue pour ses vins rouges dynamiques et ses huîtres plates européennes saumâtres. Tout voyage sur la côte dalmatienne digne de ce nom se doit de passer sur la péninsule pour y déguster les mets locaux. Vinarija Dingač (3 Potomje ; +(385) 20 742 034), situé sur les falaises de calcaire vertigineuses de Dingač, se trouve à seulement 40 km de Dubrovnik. Portant le nom de la première région vinicole protégée de Croatie, le vignoble a été fondé en 1902 et n’a pas beaucoup changé depuis. En raison de sa position précaire, en surplomb de l’Adriatique, l’utilisation de véhicules motorisés ou d’engins de récolte mécaniques est impossible. Les ânes des environs étaient donc utilisés pour entretenir les vignes et récolter le raisin. C’est pour cela que vous verrez cette créature têtue sur l’étiquette de chaque bouteille de Vinarija Dingač. Les vins en eux-mêmes possèdent des qualités similaires à celles du zinfandel de Californie, un cépage américain issu des vignes croates vieilles de plusieurs siècles.

Si vous souhaitez déguster des fruits de mer frais, rendez-vous à Ston, un petit village pittoresque qui propose du poisson délicieux, des huîtres excellentes et de la poutargue salée. Organisez une excursion maritime avec Dubo et Tomislav Šare de Bota Šare (+(385) 20 754 482), qui vous emmèneront explorer les parcs à huîtres locaux à l’occasion d’une sortie privée à bord de leur bateau. Vous pourrez les ramasser et les décoquiller vous-même, ou laisser Dubo et Tomislav s’en occuper. Vous pourrez ainsi vous concentrer sur la dégustation de ces crustacés fraîchement pêchés, avec une goutte de citron, tout en voguant sur des eaux bleues et paisibles.

Vue de la péninsule de Pelješac. Shutterstock.com.

Capitale culturelle

Découvrez le festival des arts du spectacle de Dubrovnik

Depuis 1950, le Dubrovnik Summer Festival (+(385) 20 326 100) accueille un programme de 47 jours de musique, de théâtre, de danse, de lecture de poèmes, d’expositions d’art contemporain et de projections de films en plein air. Dans tout le centre-ville, d’anciens palais, forteresses et monastères se transforment en théâtres extérieurs et salles de concert de fortune, où des talents parmi les plus célèbres d’Europe donnent des représentations de pièces d’auteurs classiques (Sophocle, Shakespeare, Molière) ou contemporains. Située à quelques minutes en bateau de Dubrovnik, l’île de Lokrum, recouverte de pins et d’une nature verdoyante luxuriante, est peut-être la scène la plus impressionnante : impossible de rester de marbre face à une représentation en plein air, au sein des anciens vestiges d’un monastère bénédictin. « Vous aurez l’impression d’être ailleurs, dans un autre siècle », confirme Iva.

Dans le palais des Recteurs, lors d’une représentation du festival d’été de Dubrovnik. Shutterstock.com.

Variété de jardin

Visitez les plus anciens jardins de Croatie

L’arboretum de Trsteno (+(385) 2075 1019) se trouve à environ cinq minutes en voiture du Sun Gardens Dubrovnik. Ce jardin de la Renaissance, datant d’il y a 500 ans, entoure l’ancienne résidence d’été de la famille Gučetić-Gozze. La légende raconte que les graines plantées dans ce jardin ont été offertes à cette famille noble par des capitaines revenus de voyages à l’étranger. « Aujourd’hui, l’arboretum abrite des plantes du monde entier », explique Iva.

Une fois à l’intérieur, vous pourrez découvrir plus de 24 hectares de fleurs, d’herbes aromatiques et d’orangers et citronniers. Vous y trouverez également une collection de palmiers rares ainsi qu’un ancien bassin de carpes gardé par une statue de Neptune, le dieu de la mer. « En été, lorsqu’il fait 35 °C, le parc est l’endroit idéal pour se rafraîchir grâce à l’ombre de ses grandes plantes », explique Iva.

Depuis quelques années, l’arboretum bénéficie d’une nouvelle renommée pour avoir servi de décor à la ville de Port-Réal dans Game of Thrones, la série HBO. « Il y a un endroit magnifique à l’extrémité du parc, avec une pergola ombragée et une vue spectaculaire sur la mer et l’archipel des Élaphites », dévoile Iva. Les fans de la série reconnaîtront le jardin préféré de Lady Olenna en bord de mer, à Port-Réal.

Une statue de Neptune à l’arboretum de Trsteno. Shutterstock.com.

Discussion autour d’un café

Dégustez un café avec les habitants dans le centre historique

« Vous ne verrez jamais un Croate prendre un café à emporter, explique Iva. On s’assoit pendant une heure, pour déguster un expresso, discuter et profiter du moment. » Promenez-vous dans la rue principale du centre historique, Stradun, où les habitants se réunissent tôt le matin pour déguster un café croate corsé, avant d’entamer leur journée de travail. Iva vous recommande de visiter la rue entre 7 h et 9 h afin d’éviter les foules. Vous cherchez un autre lieu intéressant pour prendre un kava, ou une boisson ou peu plus forte ? Optez pour le Buza Bar (9 Crijevićeva Street ; +(385) 98 361 934), un petit café niché dans le rempart sud des murs de la vieille ville. Visible uniquement du dessus et depuis la mer, il offre une vue spectaculaire sur les îles Élaphites et le rivage.

Dégustation d’un café lors du Café Festival dans le centre historique. Crédit photo : avec l’aimable autorisation de Zoran Marinović.
En savoir plus
close
Quelle est votre prochaine destination?

Sélectionner votre date d'arrivée

Sélectionner votre date de départ

Rechercher
  • Chambre:

Fermer