Focus sur Paris

Un photographe visionnaire capture la Ville Lumière

Jean-François Rauzier

Hyperphotographe, globe-trotteur

Le photographe numérique Jean-François Rauzier, établi à Paris, est un créateur d'architectures invisibles, réalisant des photomontages de certains des panoramas urbains les plus connus au monde traités comme des paysages surréalistes quelque part entre rêve et réalité.

Il est l'inventeur de l'« Hyperphotographie », technique photographique utilisant le trompe-l'œil pour créer une seule image monumentale à partir de centaines – voire de milliers – de photos numériques.

Autoportrait de Jean-François Rauzier.

Recommendations locales

Explorez Paris avec Jean-François Rauzier

Alors que la version définitive de l'œuvre Balade de Paris est toujours en cours de réalisation, notre photographe continue d'explorer Paris avec un œil neuf. À l'occasion d'une promenade s'arrêtant dans de charmants parcs de la ville, dans des sites majeurs du mouvement impressionniste et des œuvres architecturales inspirantes, nous rejoignons Jean-François Rauzier alors qu'il explore cette ville qu'il connaît bien avec un point de vue unique.

Découvrez ses sites parisiens préférés, à travers son objectif et hors champ.

Sources d'inspiration

Il suffit parfois de lever les yeux

L'architecture est l'une des plus grandes influences de Jean-François Rauzier, ce qui se voit particulièrement à travers sa série Bibliothèques idéales. Pour découvrir par vous-même la splendeur de l'une de ses muses, faites escale au palais du Luxembourg (19 rue de Vaugirard, 6e arrondissement), où siège le Sénat de la France.

Une fois à l'intérieur de cet édifice au style italianisant, qui fut érigé au début du XVIIe siècle pour la reine Marie de Médicis, faufilez-vous jusqu'à la bibliothèque et levez les yeux. Sur la coupole qui coiffe les étagères qui accueillent 370 000 tomes rares et manuscrits précieux d'auteurs célèbres comme Voltaire et Victor Hugo, se trouve une magnifique fresque du grand peinture romantique français Eugène Delacroix. Réalisée entre 1840 et 1846, cette fresque représente les limbes comme les décrit le Chant quatrième de l'Enfer de la Divine Comédie de Dante.

Sur les pas des Impressionnistes

Un après-midi sur l'île de la Jatte

Imaginez... Vous vous trouvez exactement là où des peintres du XIXe siècle alors inconnus se tenaient pour esquisser des œuvres qui allaient devenir de véritables emblèmes d'un nouveau mouvement artistique avant-gardiste. L'île de la Jatte à Neuilly-sur-Seine est une île sur la Seine qui est devenue un repaire en vogue au XIXe siècle pour les Parisiens hédonistes comme pour les artistes comme Claude Monet et Georges Seurat, dont le tableau Un dimanche après-midi à l'île de la Grande Jatte de 1884 a valu à l'île ainsi qu'au peintre une renommée internationale. Jean-François Rauzier incite à se balader sur les pas des artistes en longeant le Parcours des Impressionnistes (île de la Jatte, Neuilly-sur-Seine), une promenade de quatre kilomètres jadis empruntée par les artistes tels que Seurat, Monet, Van Gogh et Sisley et qui présente des reproductions de leurs œuvres à l'endroit même où les originaux ont été réalisés.

La vie au parc

Découvrez les charmants jardins publics de la ville

La vie parisienne suit son cours dans les parcs et espaces verts superbement aménagés de la ville. Si vous cherchez à échapper au tohu-bohu de la vie citadine, rendez-vous au parc des Buttes-Chaumont (1 rue Botzaris, 19e arrondissement), véritable joyau perché sur une colline escarpée formée par l'ancienne exploitation d'une carrière de gypse. C'est l'un des plus grands espaces verts de la ville, et un endroit très prisé par les autochtones et les touristes avertis grâce à sa vue panoramique sur Paris.

Si vous préférez rester plus près de l'animation urbaine, optez pour le parc de Bagatelle (route de Sèvres à Neuilly, 16e arrondissement), un jardin botanique situé dans la partie nord-ouest du bois de Boulogne. Passez l'après-midi à admirer les jardins luxuriants, les arbres et les quelque 10 000 rosiers parfumés, au milieu desquels se promènent des paons. Et attardez-vous autour du bassin aux nymphéas, couvert de nénuphars qui ne sont pas sans rappeler les célèbres tableaux de Monet.

Des plats historiques

Découvrez un lieu où se retrouvaient des empereurs, écrivains et philosophes

Nul besoin de dépenser des centaines d'euros dans un établissement étoilé au guide Michelin onéreux pour vous plonger dans la culture culinaire française. Franchissez les portes du Procope (13 rue de l'Ancienne-Comédie, 6e arrondissement), café-restaurant français chargé d'histoire exploité par intermittence depuis 1686. Au fil des ans, cet établissement a servi certaines des figures les plus emblématiques de la littérature, de la philosophie et de la politique françaises, notamment Jean de La Fontaine, Jean-Jacques Rousseau et Victor Hugo. La légende veut même qu'un jeune officier du nom de Napoléon Bonaparte y ait laissé en gage son bicorne alors qu'il ne pouvait pas régler sa note.

Et la cuisine ? Des plats français classiques dignes d'un roi : des escargots à l'ail, un savoureux coq au vin et des plateaux de fruits de mer proposant des moules, des langoustines et des huîtres de Bretagne.

En savoir plus
close
Quelle est votre prochaine destination?

Sélectionner votre date d'arrivée

Sélectionner votre date de départ

Rechercher
  • Chambre:

Fermer